Google+ Chaboisseau à épines courtes - Aquatile, plongée sous-marine
Sainte-Anne-des-Monts, Québec

Chaboisseau à épines courtes

Poisson commun dans l’estuaire du Saint-Laurent qui peut atteindre 80 cm de longueur, mais rarement plus de 50 cm. La couleur du poisson est très variable car il utilise le mimétisme afin de se confondre à son environnement et se protéger ainsi de ses prédateurs. Généralement, va de gris rose à toutes les teintes de brun-vert.

Ce sont les chromatophores qui permettent au chaboisseau de prendre la couleur de son environnement.

Parce qu’il a pleinement confiance en son principal moyen de défense, il se laisse approcher facilement par les plongeurs. Lorsqu’il détale parce qu’effrayé, il émet souvent un son qui rappelle celui d’un moteur qui ne tourne pas rondement.

C’est un poisson gourmand qui attrape tout ce qui passe à sa portée et qui peut loger dans sa gueule : poissons, crabes, oursins, vers, mollusques, etc.

On ne connaît pas beaucoup de prédateurs au chaboisseau. Ses épines et son mimétisme le protègent bien. Mais les juvéniles sont consommés par d’autres espèces de poisson et par des oiseaux marins.

Le chaboisseau se reproduit de la fin décembre au mois de janvier. Le mâle protège les œufs durant trois mois environ. Les œufs sont souvent pondus sur une éponge. On croit que la circulation d’eau produite par l’éponge permet l’oxygénation des œufs.

En Gaspésie, certaines personnes consomment la queue du chaboisseau.

(c) 2012 Aquatile, tous droits réservés